MISE AU POINT : IL Y A YOGA ET YOGA !

MISE AU POINT : IL Y A YOGA ET YOGA !

Certes, le yoga est avant tout un état, d’équilibre, de stabilité et d’union avec le Tout, auquel tout bon cours de yoga doit conduire l’élève, de semaine en semaine, de jour en jour, d’instant en instant.

Mais par extension et facilité, le yoga désigne aujourd’hui toutes les pratiques qui sont censées y conduire.

– Qui n’a pas entendu parler de « yoga-ceci », « yoga-cela », le tout arrosé de vidéos ou de photos de magnifiques créatures, jeunes – forcément – et souriantes – évidemment, puisqu’elles nagent en pleine « bienveillance » et « gratitude », mots devenus la tarte à la crème de tout prof de yoga confondant l’enveloppe et l’essence ?
– Qui n’a jamais croisé la route d’un « prof » de yoga, auto-proclamé enseignant après un mois, voire un week-end, de formation bidon ?
– Qui ne s’est vu proposer des ateliers yoga et « détox », yoga et « nettoyage émotionnel », yoga et « féminin sacré », pour devenir « la meilleure version de soi-même » ?
– Qui n’a jamais vu passer une publicité pour une « retraite » de yoga, vendue à prix d’or il va de soi, où la solitude n’est pas de mise ? Activité de groupe oblige, de laquelle les téléphones portables ne sont pas exclus… Normal : ils permettront aux élèves, quand ce n’est pas à l’enseignant lui-même, de poster de belles photos d’eux-mêmes en posture – de préférence en petite tenue – pour afficher aux yeux du monde entier ce « bonheur si je veux » !

Depuis quelques années, les médias et les réseaux sociaux se sont emparés de cette manne yogique, qui gonfle le business des moins scrupuleux.

Une des qualités d’un yogi est VIJNANA, le discernement. Il se cultive avec la discipline quotidienne comme exploration de soi-même, avec la confrontation régulière au silence, indispensable à la prise de recul sur toute chose, et avec la fréquentation de bons maîtres – ou à défaut, de bons guides –, que ce soit directement ou indirectement à travers des lectures, et aujourd’hui aussi, des vidéos.

Pour vous aider à y voir plus clair, je vous recommande vivement cet entretien avec la sociologue Eva Illouz, qui a fort intelligemment réfléchi à la question de la tyrannie du bonheur, dont le yoga authentique fait les frais aujourd’hui.

Je vous souhaite un bon visionnage, de bonnes lectures, et surtout, une bonne pratique quotidienne !

https://www.histoiresordinaires.fr/Livres-Comment-l-industr…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *